dimanche 30 avril 2017

Keep calm and love me - Catherine KALENGULA

Pourquoi je le lis :


J'avais envie d'une lecture plus légère et la quatrième de couverture de roman m'a bien plu...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Pour quelle raison me suis-je retrouvée agenouillée sur le pont des Arts, en plein milieu de la nuit et à moitié soûle ? Pour casser le cadenas que mon ex et moi y avions posé avant qu’il ne me quitte afin de se fiancer avec ma sœur! Voilà aussi pourquoi je suis partie à Londres. Pour refaire ma vie et retrouver mon ancien flirt, Jaimee. Mais entre mon éditeur qui me demande d’écrire de la romance érotique alors que je n’y connais rien et les numéros de charme de mon voisin, un Irlandais qui se croit sexy en diable, ma nouvelle vie est finalement loin d’être simple…

_____

 

Mon avis :


Keep calm and love me a été une lecture agréable, légère et parfaite pour un dimanche après-midi pluvieux,  mais tout au long du livre j'ai eu l'impression qu'il manquait quelque chose même si je n'ai pas réussi à mettre le doigt dessus.
  
Les personnages, Lina et Swann, sont sympathiques et j'ai beaucoup aimé la façon dont évolue leur relation. Par contre, j'ai trouvé que l'auteur effleurait trop les choses et se lançait sur des pistes qui ne menaient finalement à rien (comme par exemple, Swann qui va en Irlande pour "régler ses comptes" avec sa mère, mais la rencontre n'a finalement pas lieu, ce qui est d'autant plus frustrant que cet épisode n'était pas vraiment nécessaire pour le bon déroulement du roman).

De même, l'épilogue est de trop à mon avis. Alors que le dernier chapitre se terminait juste comme il faut (beaucoup d'émotions, une touche d'humour), l'auteur veut en rajouter pour arriver à un happy-end tellement parfait que cela en devient presque écœurant.

Finalement, ce que j'ai trouvé le plus intéressant dans Keep calm and love me, c'est la mise en abîme du roman dans le roman. Catherine Kalengula nous raconte l'histoire d'une jeune femme, Lina, qui est écrivain de romances tout comme elle et l'on suit au fil des pages le travail de création de Lina à qui son éditeur a réclamé une romance dans l'air du temps, c'est à dire érotique, alors que ce n'est pas du tout son style mais qui, à force d'efforts et de compromis, parvient à écrire un texte répondant aux exigences de l'éditeur et à ses propres convictions : une véritable histoire d'amour épicée de sensualité (définition qui correspond aussi tout à fait à  Keep calm and love me). En plus, l'histoire qu'écrit Lina ressemble beaucoup à ce qu'elle-même vit avec Swann, ce qui donne une forte impression d'échos entre les différentes strates de narration.

J'ai donc passé un bon moment avec Keep calm and love me même si, décidément, j'ai l'impression qu'il manque "quelque chose".

________________________________________________

Astérix chez les Helvètes - René GOSCINY & Albert UDERZO

Pourquoi je le lis :


Un des albums d'Astérix et d'Obélix que j'avais préférés étant enfant...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Gracchus Garovirus, gouverneur de Condate (Rennes), s’enrichit sur le dos de Rome : il garde pour lui la quasi totalité des impôts collectés dans sa province et organise aux frais de l’Empereur des orgies mémorables. Aussi, lorsque le questeur Claudius Malosinus vient examiner ses comptes au nom de César, il s’empresse de l’empoisonner.
 
Pour se sortir de ce mauvais pas, Malosinus fait appel à Panoramix et ses recettes miracles. Toujours prêt à secourir un malade, même romain, le druide a cependant besoin d’une fleur des montagnes très rare, l’étoile d’argent (Edelweiss). Une nouvelle mission s’engage pour Astérix et Obélix, jusqu’au pays des coucous, des banques et du fromage fondu !

_____

 

Mon avis :


Décidément, j'aime lorsqu'Astérix et Obélix voyagent à l'étranger : le "choc des cultures" est chaque fois l'occasion de gags à profusion. Dans cet album, on retrouve tous le pittoresque de la Suisse : éloge de la lenteur, sécurité bancaire, obsession pour la propreté et la ponctualité, fondue fromagère, yodel, service militaire...

Rien n'est épargné à nos voisins suisses et c'est un vrai régal !

________________________________________________

samedi 29 avril 2017

La Zizanie - René GOSCINY & Albert UDERZO

Pourquoi je le lis :


Je continue ma redécouverte des aventures d'Astérix et d'Obélix avec l'un des albums qui me plaisaient le moins étant enfant : La Zizanie.

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :

Dans les couloirs du Sénat, à Rome, on commence à gloser sur l’impuissance de l’Empereur face aux Irréductibles Gaulois. César doit rapidement soumettre ces odieux dissidents qui le narguent. Il envoie alors au Village Tullius Detritus, immonde personnage qui sème la zizanie partout où il passe. Sa mission : briser la belle union des rebelles gaulois, semer la discorde dans leurs rangs.
Bientôt, tout le village est sens dessus dessous et la rumeur court qu’Astérix aurait vendu le secret de la potion magique aux romains ! Les Gaulois s’entredéchirent, les poissons d’Ordralfabétix volent dans tous les sens, la « guerre psychologique » fait rage. Est-ce la fin du Village ?

_____

 

Mon avis :


Je reste sur l'impression que j'avais gardé de ma première lecture lorsque j'étais enfant : cet album me plaît un peu moins que les autres. Ce n'est pas qu'il soit moins bon, c'est juste que je n'aime pas les conflits, et même dans une B.D. pleine d'humour, cela me met un peu mal à l'aise tous ces gens qui se crêpent le chignon sans  cesse...

A côté de cela, La Zizanie est aussi très drôle avec les bagarres de poissons à répétition et la "guerre psychologique" vue par les romains...

________________________________________________

vendredi 28 avril 2017

Les Thermes du Paradis - Akli TADJER

Pourquoi je le lis :


J'ai lu ce roman il y a un peu moins de trois ans, mais lorsque je suis tombée dessus à la médiathèque, je n'ai pas résisté au plaisir de le relire...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Adèle Reverdy est une jeune femme pleine de complexes et, pour comble de malheur, les hommes la fuient dès qu'elle avoue son métier de croque-morts.

Mais sa vie va changer le jour de ses trente ans. Parmi les invités venus à la fête organisée par sa sœur, il y a Léo, ancien trapéziste devenu aveugle à la suite d'un accident puis masseur aux Thermes du Paradis. Un soleil noir dans la vie d'Adèle qui, aidée de sa meilleure amie Leila, talentueuse thanatopractrice, va tout faire pour conquérir le cœur de Léo. 

_____

 

Mon avis :


Comme lors de ma première lectures, j'ai beaucoup aimé Les Thermes du Paradis même si cette fois j'ai davantage été touchée par la mélancolie qui se dégage du texte et par la fragilité des deux personnages principaux. Elle, si peu sûre d'elle et émotive, qu'elle mange à s'en rendre malade lorsqu'elle ne va pas bien ; lui, qui a tout perdu (bien plus que la vue en fait) lors de son accident de trapèze.

Et comme la première fois, j'ai été complètement happée par le récit d'Akli Tadjer, au point de ne pas pouvoir refermer le roman avant la dernière page : comment laisser Adèle et Léo sans être sûre et certaine que tout va bien pour eux...

________________________________________________

jeudi 27 avril 2017

Le tumulte des vagues - Anita SHREVE

Pourquoi je le lis :


J'ai lu Le tumulte des vagues la première fois en 2010 et j'ai beaucoup aimé ce roman, l'un de mes préférés d'Anita Shreve, au point que j'ai eu envie de le relire...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


À vingt-neuf ans, Sydney décide d'arrêter ses études pour répondre à la petite annonce des Edwards, qui cherchent un professeur particulier pour leur fille. Le temps d'un été, elle s'installe dans leur magnifique villa au bord de l'océan. Loin de tout, la jeune femme déjà divorcée et veuve espère se retrouver...

Alors qu'elle prend ses marques peu à peu, les très séduisants fils Edwards arrivent pour les vacances. Ben est agent immobilier, Jeff professeur d'université, et fiancé. Tous deux sont fascinés par cette nouvelle venue dans la maison familiale et l'entraînent dès le premier soir dans un tumultueux bain de minuit, qui va modifier le cours de leurs existences...

De rivalités refoulées en affrontements ouverts, de passions secrètes en trahisons insoupçonnées, Sydney se retrouve prise au piège de relations marquées par les drames du passé. Et bientôt, c'est tout le fragile équilibre qu'elle pensait avoir reconstruit qui menace de s'effondrer encore une fois... 

_____

 

Mon avis :


Comme lors de ma première lecture, j'ai beaucoup aimé Le tumulte des vagues. C'est surtout l'atmosphère particulière que dépeint Anita Shreve qui m'a plu : une atmosphère de vacances où le temps semble ralenti et les personnages isolés de la "vraie vie", comme dans une parenthèse qui donne au roman des allures de huis clos.

L'auteur a également choisi un style plus épuré, limitant ses descriptions des personnages à de petites touches qui font qu'ils conservent ainsi une bonne part de mystère. Et ce sont ces informations qui nous manquent, comme elles manquent à l'héroïne, qui nous entraînent dans l'histoire de cette femme au lourd passé amoureux qui se retrouve au cœur des rivalités opposant deux frères.

A noter que l'histoire se passe en Nouvelle-Angleterre, dans la maison en bord de mer qui a déjà été le théâtre de plusieurs romans d'Anita Shreve (La femme du pilote, Un seul amour, La maison au bord de la mer, etc...). J'aime beaucoup cette idée d'un fil rouge dans l’œuvre d'un auteur...

________________________________________________

lundi 24 avril 2017

Une nouvelle vie pour le Dr Stanton - Fiona LOWE

Pourquoi je le lis :


J'avais envie d'une petite romance...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Le Dr Josh Stanton (et sa voiture de sport) se marie mal avec la campagne. Mais, criblé de dettes, il a dû accepter un poste à Bear Paw, minuscule bourgade perdue dans l’immensité sauvage du Montana. Seul.
Katrina McCade est de retour à Bear Paw après huit ans d’absence. Le cœur meurtri par le chirurgien de l’hôpital où elle était infirmière, elle panse ses plaies auprès des siens, dans son village natal.
Perchée sur une échelle, elle repeint la chambre de sa petite bicoque quand Josh y fait son apparition et reçoit le pot de peinture sur la tête. L’agent immobilier à qui Katrina avait confié la location de sa maison, ne la sachant de retour, l’a louée au beau médecin.
Une rencontre explosive au milieu de nulle part.

_____

 

Mon avis :


C'est une romance agréable, mais pas vraiment marquante. J'ai trouvé les personnages un peu lisses et les péripéties sans surprise. D'ailleurs, la "romance principale" est doublée d'une seconde intrigue amoureuse toute aussi attendue quoique peut-être plus touchante.

Le seul élément du récit qui sort vraiment du schéma classique de ce genre de romances et qui suscite réellement l'émotion, à mon avis, c'est la maladie de la mère de l'héroïne.

Une lecture agréable donc, mais loin d'être inoubliable...

________________________________________________

dimanche 23 avril 2017

Croyances et superstitions en Bretagne - James EVEILLARD & Patrick HUCHET

Pourquoi je le lis :


Toujours ma curiosité pour ma chère région...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Depuis la nuit des temps, mille et une croyances et superstitions fleurissent en terre de Bretagne ; en 1799, Jacques Cambry en évoque quelques-unes : "Un bruit fortuit répété trois fois leur prédit un malheur ; les hurlements d'un chien leur annoncent la mort ; le mugissement lointain de l'océan, le sifflement des vents entendus dans la nuit, sont la voix du noyé qui demande un tombeau. Des trésors sont gardés par des gérants et par des fées ; chaque pays a sa folie, notre Bretagne les a toutes..."

Au XXe siècle, la carte postale témoigne de la permanence de ces étranges croyances : "le menhir de Saint-Samson (près de Trégastel) est toujours l'objet d'un culte secret de la part des femmes du pays"... Les pardons, par centaines, permettent aux humains, comme aux bêtes, de se mettre sous la protection d'un saint guérisseur... Qu'en est-il à l'aube du troisième millénaire ?

A l'heure du règne de la science et de l'ordinateur (et d'Internet !), des jeunes femmes viennent encore se frotter contre certains menhirs "doués d'un pouvoir de fécondité"... des saints pour le moins peu "catholiques" sont vénérés dans des bois et forêts... un chat noir fait toujours aussi peur... Qui oserait passer sous une échelle ?

_____

 

Mon avis :


J'ai été un peu déçue par ce livre qui ne correspondait pas trop à ce que j'attendais, mais les illustrations restent très pittoresques.

________________________________________________

samedi 22 avril 2017

The Cinderella Pact - Sarah STROHMEYER

Pourquoi je le lis :


J'achète très peu de romans en V.O., mais j'avais très envie de lire The Cinderella Pact après avoir vu le film qui en  a été adapté : L'amour XXL. On est loin d'un chef d’œuvre cinématographique, mais j'ai été touchée par l'histoire de cette jeune femme...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


When Nola Devlin is turned down for her dream job because she's overweight, she decides to become thin, or, at least, pretend to be. The alter ego she creates (the thin, British, hip, and did we mention thin Belinda Apple) is a smashing success who is offered movie proposals, national television appearances and even dates...though no one's met her in person, of course.

Then Nola takes Belinda a bit too far, and is forced to join "The Cinderella Pact" and drop the pounds. As the weight comes off, however, Nola's problems begin to mount.

_____

 

Mon avis :


J'ai beaucoup aimé cette comédie qui m'a amusée autant que touchée.

Mon anglais très "scolaire" m'a sûrement fait rater quelques jeux de mots et autres tournures de phrases typiquement américaines, mais j'ai passé un excellent moment avec The Cinderella Pact qui raconte l'histoire de Nola : famille, amies, amours, bureau, tous les aspects de sa vie sont abordés y compris son parcours compliqué pour perdre du poids ; le tout avec beaucoup de bonne humeur et une pointe d'émotion.

Même si le dénouement, ou plutôt "la grande révélation", m'a semblé un peu rapide, le roman m'a beaucoup plu et c'est vraiment dommage qu'il n'ait pas été traduit en français...

________________________________________________

mercredi 19 avril 2017

L'amour et tout ce qui va avec - Kristan HIGGINS

Pourquoi je le lis :


Je viens de lire Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour qui m'a beaucoup plu, mais il y manquait quand même la petite touche de fantaisie qui me plaît dans les romances de Kristan Higgins. Voilà pourquoi j'ai cédé à la tentation de relire le livre qui m'a fait découvrir cette auteur que j'adore...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Le jour de ses trente ans, Callie Grey doit se rendre à l'évidence : elle attend toujours que son ex petit-ami, qui n'est autre que son patron, la demande en mariage. Un espoir qui s'écroule lorsque Mark lui annonce qu'il est amoureux de sa nouvelle recrue, Miss Perfection, accessoirement fille du plus gros client de l'agence. Et comme si cela ne suffisait pas pour la déprimer totalement, sa mère lui organise une charmante petite fête d'anniversaire, dans le funérarium familial !

Décidée à ne pas de laisser évincer sans réagir, Callie, pour aiguiser la jalousie de Mark, entame alors dans une relation improbable avec Ian McFarland, le nouveau et très séduisant vétérinaire de Georgebury. Certes, Ian semble plus à l'aise avec les animaux qu'avec les humains, et ne parlons pas de la gent féminine. Certes il est psychorigide sur les bords, voire un peu maniaque. Mais Callie, avec son optimisme légendaire, décide de lui laisser sa chance.

_____

 

Mon avis :


J'ai encore plus aimé L'amour et tout ce qui va avec cette fois que lors de ma première lecture. Et c'est pourtant le roman qui m'a fait découvrir Kristan Higgins et tomber sous le charme irrésistible de ses romances, c'est dire à quel point j'avais aimé...

Cette fois, je n'ai même pas remarqué les petits défauts qui m'avaient alors agacée et les petits travers des personnages me les ont rendus encore plus attachants. J'ai ri, pleuré, frémi avec Callie au fils des pages. Enfin bref, j'ai adoré.

________________________________________________

Ton cœur pour un café - Emilia

Pourquoi je le lis :


Une nouvelle proposée sur 1livregratuit.com...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Un bar, une commande et une rencontre qui va bouleverser la vie d’Abby et Hayley. 

_____

 

Mon avis :


Brève critique pour une courte lecture : Une nouvelle un peu trop courte pour que les personnages ou l'intrigue soient vraiment élaborés. En plus, j'ai trouvé que l'histoire pêchait par excès de sensiblerie et l'orthographe n'est pas très sûre...

________________________________________________

mardi 18 avril 2017

Bride Stories - tome 9 - Kaoru MORI

Pourquoi je le lis :


C'est le neuvième tome (et le dernier traduit en français pour l'instant)  de Bride Stories...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Après l'attaque des Hargal, le village se reconstruit petit à petit. Hélas, la famille de Pariya a vu sa maison ravagée par les flammes, et le trousseau de la jeune fille a complètement brûlé... Dans ces conditions, inutile de parler de mariage : il faut tout reprendre à zéro !

Umar et son père, mis au courant de l'escarmouche, décident de venir prêter main-forte aux villageois. L'occasion pour Pariya de se montrer sous son meilleur jour ! Résolue à changer du tout au tout, elle tente de prendre exemple sur Kamola, mais la route est encore longue... Réussira-t-elle à se rapprocher de son futur époux ?

_____

 

Mon avis :


Ce neuvième tome est dans la continuité directe du précédent, et j'ai adoré suivre Pariya qui se rapproche peu à peu du fiancé qu'on lui a choisi tandis que la reconstruction du village se poursuit.

Et comme dans tous les tomes, les dessins sont magnifiques (je me répète un peu, mais c'est toujours tellement vrai !). Débordante de vie et riche en détails tant pour les intérieurs des maisons que pour les grands espaces ou les personnages, la plume de l'auteur nous embarque sans peine dans son univers si dépaysant.

J'ai adoré la série Bride Stories, je suis juste un peu triste de devoir quitter les personnages de Kaoru Mori et de devoir attendre jusqu'à la parution du dixième tome en France...

________________________________________________

Bride Stories - tome 8 - Kaoru MORI

Pourquoi je le lis :


Je poursuis la série Bride Stories.

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Smith et son guide s'offrent une petite pause chez un riche Persan. Pendant que ce dernier leur fait les honneurs de la ville, sa femme Anis mène une vie paisible empreinte de solitude. Elle décide alors de bouleverser son quotidien en allant au hammam des femmes, où elle fait la connaissance de Shirin, qui accepte de devenir sa sœur conjointe !

Hélas, l'époux de sa nouvelle confidente meurt brusquement d'une attaque cérébrale, laissant derrière lui un jeune enfant, ainsi que ses parents, trop âgés pour subvenir à leurs besoins... Anis demande donc à son mari de prendre Shirin comme deuxième épouse. Mais la cohabitation va-t-elle se passer comme prévu ?

_____

 

Mon avis :


J'ai beaucoup aimé le huitième tome : on retourne dans le village d'Amir et Kalruk, et même si l'histoire se concentre davantage sur Pariya, j'ai été heureuse de retrouver des lieux et des personnages familiers.

Les dessins de Kaoru Mori sont toujours aussi beaux, très travaillés et riches en détails, nous immergeant dans la vie du clan de Karluk et nous permettant de découvrir l'artisanat et les traditions tandis que la reconstruction du village commence après le pillage par les nomades.

J'ai adoré, au point d'être incapable de patienter davantage pour découvrir le neuvième tome, le dernier traduit en français, pour l'instant...

________________________________________________

Bride Stories - tome 7 - Kaoru MORI

Pourquoi je le lis :


C'est le septième tome de Bride Stories...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Bien décidés à mettre la main sur de nouveaux pâturages, les Hargal s’allient aux Berdan, des parents éloignés, pour raser le village des Eyhon et récupérer les terres nécessaires à leur survie. Grâce à l’artillerie fournie par les Russes, ainsi qu’à l’effet de surprise, ils espèrent une victoire facile... Mais rien ne se passe comme prévu : trahi par ses récents alliés, le père d’Amir est tué juste après la débâcle !

Pendant ce temps, Smith, qui ignore tout de ces événements dramatiques, continue son périple sur les routes de Perse... 

_____

 

Mon avis :


J'ai un peu moins apprécié ce tome car l'atmosphère est bien différente des précédents et j'ai trouvé dommage que l'histoire s'éloigne tellement des personnages des premiers tomes même si ce que nous fait découvrir l'auteur est très intéressant.la coutume méconnue et surprenantes des sœurs conjointes qui vient "sacraliser" l'amitié entre deux femmes dans une société où hommes et femmes vivent comme coupés les uns des autres.

Les dessins aussi sont un peu différents, plus épurés, nous faisant entrer davantage dans l'intimité des personnages avec de nombreuses scènes dans les hammam ou dans la chambre conjugale d'Anis et son époux

Après cette parenthèse, j'espère retrouver Amir et Karluk dans le tome huit.

________________________________________________

Bride Stories - tome 6 - Kaoru MORI

Pourquoi je le lis :


Je poursuis la série Bride Stories.

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Tandis que Smith reprend la route, la vie poursuit son cours tranquille pour Amir et Karluk, au gré des petites tâches du quotidien. Seul événement notable entre deux parties de chasse : la découverte d'un faucon blessé, que les jeunes gens essaient de soigner tant bien que mal.
 
Mais cette existence paisible est sur le point de voler en éclats... Les terres fertiles des villageois ont fait des envieux, et certains semblent déterminés à s'en emparer !

_____

 

Mon avis :


Encore un excellent tome dans la saga Bride Stories, même si le ton est plus violent : plutôt que le quotidien des villageois, Kaoru Mori choisit de raconter cette fois une bataille provoquée par le clan des Hargal et leurs nouveaux alliés, décidés à s'approprier les terres du clan de Karluk.

Toujours aussi précis quoique plus sombres, les dessins sont superbes et transcrivent si bien les atmosphères qui se succèdent qu'on est complètement happé dans l'histoire.

Je me précipite tout de suite sur le tome suivant...

________________________________________________

lundi 17 avril 2017

Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour - Kristan HIGGINS

Pourquoi je le lis :


Je vais me répéter, mais je ne vois pas comment le dire autrement : je suis incapable de résister aux romans de Kristan Higgins...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Si seulement... brosse le portrait parallèle de deux sœurs, à un tournant de leur existence. L’une, célibataire désabusée après une rupture, quitte New York pour retourner dans la ville de son enfance. L’autre, qui croyait vivre un mariage parfait, découvre qu’il est construit sur un mensonge.

Dans cette comédie de mœurs à deux voix, on retrouve avec bonheur ce qui plaît tant aux nombreux lecteurs de Kristan Higgins : un humour décapant, des héroïnes avec un vrai sens de l’autodérision, et ce mélange singulier de drôlerie et d’émotion qui la caractérise. L’auteur confronte ici ses deux personnages à des situations dans lesquelles chacun peut se reconnaître. Car la vie, la vraie, ne s’apprend pas dans les romans d’amour...

_____

 

Mon avis :


Comme toujours j'ai beaucoup aimé ce roman de Kristan Higgins, et pourtant Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour ne ressemble pas vraiment à ses précédents livres. Le ton est plus sérieux, avec des personnages plus tourmentés mais toujours aussi attachants. Moins d'humour donc, mais aussi un peu moins de romance puisqu'une des deux sœurs au centre de l'histoire est déjà mariée et l'autre peine à se remettre de son divorce.

L'auteur donne la parole tour à tour à chacune des deux sœurs, nous offrant un portrait nuancé de jeunes femmes modernes qui tentent concilier les idéaux auxquels elles aspirent avec la réalité de leur quotidien pas si parfait.

Même si je n'ai pas eu la comédie romantique pétillante à laquelle je m'attendais, j'ai passé un excellent moment plein d'émotions avec Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour.


________________________________________________

Bride Stories - tome 5 - Kaoru MORI

Pourquoi je le lis :


C'est le cinquième tome de la série Bride Stories...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Le mariage de Layla et de Leyli approche à grands pas ! Maintenant que les jeunes filles ont fait leur choix entre Saman et Farsami, reste à se mettre d'accord sur la dot. Tandis que les négociations entre les deux familles vont bon train, la mère des jumelles décide de mettre à profit le temps qui reste avant le jour J pour préparer ses filles à leur rôle de maitresse de maison, ce qui semble loin d'être gagné !
 
Smith, qui voit là une chance inespérée d'assister à une nouvelle cérémonie, parvient à convaincre son guide de rester jusqu'aux festivités....

_____

 

Mon avis :


Ce tome est dans la continuité directe du  précédent tome, puisque cette fois on assiste au mariage des jumelles, toujours aussi espiègles même lorsque la cérémonie réclame un peu
 
Mais si j'ai aimé ce cinquième tome davantage que le quatrième, c'est surtout parce que j'étais contente de retrouver Amir et Karluk. Et oui, je me suis attachée aux personnages des premiers tomes, et je reste curieuse de ce qui leur arrive.

Et comme dans tous les autres tomes, les dessins sont superbes, débordants de vie et riches en détails sur le quotidien en l'Asie Centrale : on est immergé presque instantanément dans l'univers de l'auteur et c'est un délice...

Vivement le sixième tome (heureusement, il est déjà dans ma bibliothèque !).

________________________________________________

Bride Stories - tome 4 - Kaoru MORI

Pourquoi je le lis :


Je poursuis la série Bride Stories.

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Obligé de renoncer à la belle Talas, Smith, qui a enfin trouvé un guide, repart pour Ankara en passant par la Perse. Mais sa route est semée d'embûches... Voilà notre chercheur contraint de faire une nouvelle halte non loin de la mer d'Aral !
  
De son côté, la famille de Pariya s'apprête à recevoir le père du jeune homme rencontré à Kalaza. Un futur époux en perspective ? 

_____

 

Mon avis :


Ce quatrième tome m'a un petit peu moins plu que les précédents car le ton est davantage à la comédie avec les jumelles si exubérantes, et certains gags sont poussés un peu trop loin à mon goût. J'ai quand même apprécié de découvrir les traditions liées aux préparatifs du mariage dans un village au bord de la mer d'Aral.

Si l'histoire en elle-même m'a un peu moins plu, les dessins de Kaoru Mori sont toujours magnifiques, riches en détails qui rendent les paysages, l'architectures, les étoffes, presque palpables.

J'ai passé encore une fois un excellent moment et je me précipite sans attendre sur le tome cinq...

________________________________________________

dimanche 16 avril 2017

Bride Stories - tome 3 - Kaoru MORI

Pourquoi je le lis :


C'est le troisième tome de Bride Stories...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Une fois de plus, le clan Hargal repart bredouille tandis que la relation entre Amir et Karluk prend un nouveau tournant Mais l'heure est venue pour Smith de quitter la famille Eyhon afin de continuer son périple à travers l'Asie centrale.

Sur la route d'Ankara, sa prochaine étape, il fait la rencontre d'une jeune femme qui pourrait bien bouleverser ses plans... 

_____

 

Mon avis :


Comme le laissait penser les dernières pages du tome 2, l'histoire se concentre cette fois davantage sur le personnage de Smith qui, à peine son voyage commencé, se retrouve bloquer dans un village à attendre son guide. C'est pour lui l'occasion de découvrir de nouvelles coutumes et de faire la connaissance d'une jeune veuve qui finira par le charmer.

Dans ce volume, l'Histoire est plus présente, avec les Russes postés à la frontière et prêts à intervenir dans les affaires des villageois, telle une menace diffuse mais omniprésente qui rend les autorités plus méfiantes envers les étrangers. C'est ainsi que Smith se retrouve emprisonné et que Karluk et Amir réapparaissent dans l'histoire pour lui venir en aide.

Les dessins de Kaoru Mori sont toujours magnifiques, richement détaillés, tant pour les décors que pour les personnages, mais surtout ils laissent si bien transparaître les émotions qu'on ne peut être que touchés par cette histoire.

J'ai adoré ce tome aussi prenant et dépaysant que les précédents et j'ai hâte de lire le suivant, sûrement dès demain...

________________________________________________

samedi 15 avril 2017

Bride Stories - tome 2 - Kaoru MORI

Pourquoi je le lis :


C'est la suite de Bride Stories, que j'ai lu il y a quelques semaines et que j'ai adoré.

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Amir, qui ignore encore que son père a pour projet de la marier à un autre homme, s'habitue peu à peu à sa nouvelle vie aux côtés de Karluk et de sa famille.

Hélas, après avoir vu ses émissaires renvoyés sans ménagement, le clan de la jeune femme n'a pas l'intention d'en rester là : cette fois-ci, c'est toute une troupe de cavaliers qui font irruption dans le village, et ils comptent bien ramener Amir avec eux, quitte à employer la force !

_____

 

Mon avis :


Comme le premier tome, j'ai adoré celui-ci et je me suis tout de suite laissée happer par l'histoire toujours aussi dépaysante et pleine de sensibilité.

Les dessins de Kaoru Mori sont décidément superbes, très travaillés et riches en détails, nous immergeant dans la vie du clan de Karluk et de découvrir leur artisanat, leurs traditions, etc. Outre le quotidien famille et le rapprochement entre Amir et Karluk, le manga est également émaillé de passages plus "violents" lorsque la famille d'Amir vient pour la récupérer à tout prix afin de la marier à un autre homme plus influent.
 
Les dernières pages laissent deviner un changement de direction dans le prochain tome et, même si je trouve dommage de quitter Amir et Karluk, j'ai hâte de découvrir la suite ...

________________________________________________

vendredi 14 avril 2017

Idéal standard - Aude PICAULT

Pourquoi je le lis :


Les critiques enthousiastes sur les blogs, en particulier celle de Scarlett sur petiteslectures.com, m'ont donné envie de découvrir l'histoire de cette jeune femme à la bouille si sympathique...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Claire, trentenaire, infirmière en néonatalogie, voit défiler ses relations amoureuses et désespère de construire un couple – le vrai, le bon, l'idéal. En choisissant de vivre avec Franck, elle croit enfin y être arrivée. Mais la réalité standardisée de ce qui l'attend n'est pas à la hauteur...

Aude Picault aborde avec grâce et humour des thèmes essentiels aux femmes d'aujourd'hui : le couple, le désir, la recherche de soi, la jouissance, etc.

_____

 

Mon avis :


J'ai beaucoup aimé cette bande-dessinée à la fois tendre, drôle et criante de vérité, au point que certains passages m'ont un peu donné le cafard (moi aussi, trentenaire célibataire...).

Les dessins d'Aude Picault, épurés, aux couleurs "simplifiées", permettent d'aller à l'essentiel, d'exprimer au mieux les émotions de l'héroïne, une jeune femme comme tant d'autres dont la vie amoureuse est une succession de désillusions.

Une belle lecture, très touchante.

________________________________________________

La femme au carnet rouge - Antoine LAURAIN

Pourquoi je le lis :


J'ai lu ce roman pour la première fois en 2014 et je l'ai tellement aimé que je me le suis fait offrir pour mon anniversaire...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Un matin à Paris, alors qu'il ouvre sa librairie, Laurent Letellier découvre dans la rue un sac à main abandonné.

Curieux, il en fait l'inventaire et découvre, faute de papiers d'identité, une foule d'objets personnels : photos, parfum... et un carnet rouge rempli de notes. Désireux de retrouver la propriétaire du sac, Laurent s'improvise détective. A mesure qu'il déchiffre les pages du carnet contenant les pensées intimes de l'inconnue, le jeu de piste se mue progressivement en une quête amoureuse qui va chambouler leurs vies.

_____

 

Mon avis :


Trois ans et une relecture plus tard, le charme de La femme au carnet rouge opère toujours, au point que je peux reprendre a première critique à quelques mots près...

Comme la première fois, j'ai tout adoré dans le roman, sans la moindre réserve.

C'est une jolie histoire, tendre et pétillante, avec des personnages attachants. Après la brutalité inattendue des premiers chapitres (qui racontent l'agression et le vol du sac à main qui est au centre du récit), le roman se déroule tout en douceur et légèreté tandis que le libraire s'attache peu à peu à une inconnue dont il ne sait presque rien. Il s'attache jusqu'à en tomber amoureux et arriver à la charmer sans jamais l'avoir rencontrée, juste par sa prévenance et sa persévérance.

Terriblement romantique...

________________________________________________

Avant l'été - Christie RIDGWAY

Pourquoi je le lis :


Les éditions Harlequin offraient ce court roman pour faire découvrir la trilogie Une saison à Crescent Cove...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Le plus bel endroit du monde, un lieu magique. Voilà le souvenir qu’a gardé Meg Alexander de la maison de son enfance à Crescent Cove, baie paradisiaque de la côte Californienne. Mais aujourd’hui Meg ne croit plus à la magie – depuis le drame qui lui a brisé le cœur à dix-neuf ans, et l’a tenue éloignée de la baie pendant dix ans. Elle pensait ne plus jamais y mettre les pieds, mais lorsque sa sœur l’a suppliée de la remplacer pendant quelques semaines en tant que gérante de l’agence de location immobilière de Crescent Cove, elle n’a pas su dire non. Meg ne le sait pas encore, mais sa rencontre avec Caleb McCall sur ces lieux encore hantés par le passé va tout changer… 

_____

 

Mon avis :


J'ai bien aimé cette courte romance dont le ton reste très léger même lorsque des sujets plus graves, comme le deuil ou la maladie, sont abordés. Par contre la place trop importante que le "héros" accorde à la destinée et à toutes ces choses m'a un peu moins plu car cela ne cadrait pas tellement avec le reste du livre.

Cela n'empêche que j'ai passé un bon petit moment avec Avant l'été au point que je lirai peut-être les autres volumes de la trilogie...

________________________________________________

jeudi 13 avril 2017

Dix instants de toi - Lily HAIME

Pourquoi je le lis :


J'ai lu  La lettre, du même auteur, il y a seulement quelques jours et j'ai tellement aimé ce court roman que j'ai tout de suite téléchargé Dix instants de toi qui était également proposé en téléchargement gratuit.

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Dix instants de toi mêle avec brio amour, famille et amitié à travers l'histoire de deux jeunes hommes, Jude et Nikolas. Le livre raconte leur parcours en dix moments clés, de la mort d'un parent à la rencontre d'un nouvel ami. Le lecteur les accompagne alors secrètement tandis que les amitiés se forgent, et que les peurs et les regrets apparaissent.

_____

 

Mon avis :


Comme La lettre lu il y a seulement quelques jours, j'ai beaucoup aimé Dix instants de toi dont j'ai trouvé l'histoire très touchante.

La plume toute simple de Lily Haime laisse si bien transparaître les émotions qu'on en peut qu'être émue par cette romance qui nous raconte en dix épisodes clés répartis sur une vingtaine d'années, l'histoire de Jude et Nick depuis leur rencontre et leur amitié immédiate à l'âge de huit ans jusqu'au jour de leur mariage.

Un joli moment...

________________________________________________

Le philtre d'amour - Anne ROSSI

Pourquoi je le lis :


Encore un cadeau des éditions Harlequin...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Quand Mabelle a une idée en tête, rien ne peut l'en faire changer. Son destin, elle le sait, est de rejoindre le monde des pirates, et de prouver aux hommes impitoyables qui le composent qu'elle peut être encore plus impitoyable qu'eux. Et si, pour l'heure, elle se morfond dans une maison close de l'Ile de la Tortue, elle peaufine son plan : à la première occasion, elle séduira un capitaine en escale, et l'obligera à l'emmener à bord, où son courage et son intrépidité sauront faire la différence. Aussi, quand elle apprend qu'un certain Rosemond Enkoutan, capitaine du Galipot, vient d'arriver au port avec son équipage, elle se prépare à jouer de ses charmes pour le conquérir. Et pour être sûre de ne pas laisser passer sa chance, elle se procure un philtre d'amour, qui l'aidera peut-être à forcer le destin...

_____

 

Mon avis :


Début XVIIIème, une jeune jeune femme se met en tête de séduire un capitaine de vaisseau pirate, n'importe lequel pourvu qu'il lui permette de quitter la maison close où elle travaille et de devenir pirate à son tour.

L'idée de départ pourrait avoir du potentiel, mais le récit est bien trop court pour ne pas paraître un peu caricatural...

________________________________________________

mercredi 12 avril 2017

La vie en Rosalie - Nicolas BARREAU

Pourquoi je le lis :


La lecture Du sourire des femmes, il y a deux ans, ne m'avait tellement convaincue, mais j'ai eu envie de retenter ma chance avec cet auteur...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Rosalie, jeune propriétaire d’une jolie papeterie au cœur de Saint-Germain-des-Prés, passe ses journées à peindre les vœux des autres sur des cartes postales en attendant que les siens se réalisent. Jusqu’au jour où Max Marchais, le célèbre auteur jeunesse, débarque dans sa boutique pour lui proposer d’illustrer son nouvel album, Le Tigre bleu. Rosalie est comblée ! Mais c’était compter sans l’irruption d’un professeur de littérature américain qui assure que ce conte lui appartient. Commence alors une enquête haletante pour démêler le mystère qui entoure le manuscrit.

Une promenade savoureuse et romantique dans un Paris littéraire où le destin et l’amour s’écrivent à l’encre bleue.

_____

 

Mon avis :


J'ai bien fait de persister avec les romans de Nicolas Barreau car, si Le sourire des femmes m'avait laissée quelque peu dubitative, j'ai bien aimé La vie en Rosalie.

L'intrigue est assez prévisible, mais c'est surtout l'atmosphère qui m'a plu ici. On est dans un Paris un peu idéalisé, très romantique, loin de la grisaille des grandes villes. De même, les trois personnages principaux, Rosalie, Roger et Max, sont sympathiques avec leurs petits travers qui les rendent encore plus attachants et le ton du roman reste toujours léger même lorsque la situation semble dramatique, et ce grâce aux interventions d'un narrateur omniscient qui commente les événements passés et avenir avec avec humour et bienveillance.

La vie en Rosalie m'a ainsi permis de passer un moment bien agréable...

________________________________________________

L’idole - Selen ITOKA

Pourquoi je le lis :


Cette nouvelle était proposée sur le site 1livregratuit.com, alors j'ai cédé à la curiosité...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


La jeune femme que vous allez rencontrer lit peu, mais il se trouve qu’un livre a bouleversé sa vie. Lorsque l’occasion de faire connaissance avec l’auteur durant une séance de dédicace se présente, elle n’hésite pas un instant. Aurait-elle dû ?

À vous de le dire… 

_____

 

Mon avis :


Dans cette nouvelle, Selen Itoka recrée l'atmosphère délétère qui caractérise la relation entre ses deux héroïnes, une romancière et une de ses fans. Cette dernière, pas très heureuse dans son quotidien devenu trop morne, s'est prise de passion pour un livre qui lui parle tout particulièrement et plus encore pour son auteur qu'elle a enfin l'occasion de rencontrer lors d'une séance de dédicaces.

Leur relation est pleine d'ambiguïtés, entre la fascination mêlée de craintes de la lectrice et la personnalité secrète et manipulatrice de la romancière, faisant échos aux personnages de son livre dont des extraits sont insérés dans la nouvelle de Selen Itoka, créant une mise en abîme qui renforce l'impression de malaise qui s'installe peu à peu.

La plume de Selen Itoka est efficace, mais son univers est un peu trop éloignée de ce que j'aime pour que j'apprécie tout à fait L'idole.

________________________________________________

mardi 11 avril 2017

La lettre - Lily HAIME

Pourquoi je le lis :


Une offre sur 1livregratuit.com, une quatrième de couverture si concise qu'elle en devient mystérieuse, de bonnes critiques sur Internet : autant de raisons de se laisser tenter même lorsque ma pal est dans un état critique...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


 Il suffit d'une lettre pour tout changer... 

_____

 

Mon avis :


J'ai beaucoup aimé cette courte romance dont la quatrième de couverture ne laissait rien deviner de l'intrigue, celle de deux étudiants tombant amoureux malgré eux.

Il y a peu d'action dans La lettre : le récit est surtout introspectif et nous découvrons tour à tour les espoirs et les tourments de Phoenix et Harley, les deux héros, qui peinent à accepter leur attirance (mais pas pour les raisons qu'on pourrait imaginer) et à se trouver.

Le style de Lily Haime est agréable et elle arrive à nous émouvoir avec sa plume toute simple. D'un autre côté, je viens de lire Maintenant et à tout jamais de Sophie Love, une lecture si cauchemardesque que je ne peux qu'apprécier un texte en bon français, bien construit et à l'intrigue "qui se tient".

La lettre m'a plu au point de me donner envie de découvrir d'autres livres de Lily Haime, à commencer par Dix instants de toi, que je viens de télécharger...

________________________________________________

Maintenant et à tout jamais - Sophie LOVE

Pourquoi je le lis :


Ce roman était proposé sur le site 1livregratuit.com alors j'ai cédé à la curiosité...

_____

 

En résumé (quatrième de couverture) :


Emily Mitchell, trente-cinq ans, qui vit et travaille à New-York, s’est débattue à travers une série d’échecs amoureux. Quand son petit-ami depuis sept ans l’invite à sortir pour leur diner d’anniversaire tant attendu, Emily est certaine que cette fois-ci sera différente, que cette fois-ci elle recevra enfin la bague.

Quand il lui donne un petit flacon de parfum à la place, Emily sait que le temps est venu de rompre avec lui – et de prendre un nouveau départ dans la vie.

Assommée par sa vie insatisfaisante et stressante, Emily décide qu’elle a besoin de changement. Elle décide sur un coup de tête de conduire jusqu’à la demeure abandonnée de son père sur la côte du Maine, une vaste et vieille maison où elle a passé des été magiques étant enfant. Mais, depuis longtemps négligé, l’édifice a désespérément besoin de réparations, et l’hiver n’est pas le moment idéal pour être dans le Maine. Emily n’y a pas été en vingt ans, quand un accident tragique a changé la vie de sa sœur et fait voler en éclats sa famille. Ses parents ont divorcé, son père a disparu, et Emily n’a jamais été capable de se résoudre à remettre un pied dans cette maison.

Maintenant, pour une raison ou une autre, avec sa vie qui chancelle, Emily se sent attirée par le seul lieu de son enfance qu’elle ait jamais connu. Elle ne prévoit d’y aller que pour un week-end, pour s’éclaircir l’esprit. Mais quelque chose à propos de la maison, ses nombreux secrets, ses souvenirs de son père, le charme du bord de mer, sa situation dans une petite ville – et plus que tout, son magnifique gardien mystérieux – ne veulent pas la laisser partir. Peut-elle trouver les réponses qu’elle a cherchées ici, dans l’endroit le plus inattendu de tous ?

Un week-end peut-il devenir une vie ?

_____

 

Mon avis :


J'ai abandonné au bout d'une trentaine de pages : la lecture était vraiment trop pénible pour que je persévère.

En effet, outre le fait que l'histoire manque totalement de réalisme, la traduction est tellement calamiteuse que le texte n'est même pas écrit dans un français correct (d'ailleurs le nom du traducteur n'apparaît nulle part, si ce n'est pas un indice...). Comme si cela ne suffisait pas, le livre est truffé de fautes de frappe qui ajoute encore à l'agacement du lecteur qui doit rajouter les lettres manquantes, remettre les mots dans le bon ordre, etc : comment peut-on publier ça ?

________________________________________________